Neptune - Information, recherche, entraide, action - 'maladies' psy - Forum

Echapper aux manipulateurs - Christel Petitcollin

Par Neptune 
le 01/08/2013

 
Garanti sans termes techniques complexes, cet ouvrage, devenu un "classique", est conseillé à toute personne souhaitant véritablement savoir si elle est ou non victime d'un manipulateur ou d'une manipulatrice, et dans ce cas, comment en sortir.

Attention: les manipulateurs ne sont pas tous des personnalités narcissiques bien que ce soit le cas le plus fréquent. Les distinctions "pervers narcissique" / "personnalité narcissique" / "manipulateur" sont faites à l'occasion de l'article du DSM-IV consacré au Trouble de la personnalité narcissique (voir "autres articles", ci-contre)

4ème de couverture

La manipulation mentale fait peur et fascine à la fois ! Elle est de plus en plus présente dans la vie quotidienne : chantage affectif familial, jeux de pouvoir au travail, domination individuelle dans le couple, forte influence d’un ami…

Il existe une catégorie d’individus nuisibles et destructeurs dont le but reste le même à travers les siècles : satisfaire leurs priorités à nos dépens. Leurs techniques – simples et sophistiquées à la fois – sont d’une redoutable efficacité.

Ainsi, de nombreuses personnes vivent une relation d’emprise ou de harcèlement sans même le savoir. Elles sont angoissées, stressées, désorientées, parce qu’un manipulateur dans leur entourage, tel un vampire, les vide de leur énergie.

C’est pour ces victimes d’emprise et de manipulation au quotidien que j’ai écrit ce livre.



Christel Petitcollin
est psychothérapeute, conférencière et écrivain. Passionnée de relations humaines, elle traite depuis plus de 15 années la manipulation sous toutes ses formes relationnelles.


2007 - Editions Guy Trénadiel
18 €
Tables des matières

PREMIERE PARTIE : LE CLIMAT D’EMPRISE
1. Définition de la manipulation mentale

  • La notion de suggestibilité
  • La manipulation mentale

2. L’emprise psychologique

  • Qu’est-ce que l’emprise ?
  • La dynamique de l’emprise
    - L’effraction
    - La captation
    - La programmation
  • Caractéristiques de la communication
    - Une communication contradictoire
    - Un langage d’injonction
    - Le transfert de responsabilité
    - La rétorsion
  • Une relation d’imposture

3. La mise sous emprise

  • Le doute
    - L’étonnement
    - Le déni
    - La surenchère d’information
    - La dévalorisation
    - La confusion mentale
    - Les inversions
  • Le syndrome de Stockholm
  • La peur
    - Le langage non verbal
    - Les représailles
    - L’irritabilité
    - La dramatisation théâtrale
    - La pression de l’urgence
    - L’utilisation de vos peurs
    - Le climat de danger permanent
    - Surprendre
    - Le regard de tueur
    - La menace
  • La honte et la culpabilité
    - La mise en accusation
    - La double contrainte
    - Le sentiment d’obligation
    - Destruction de l’intégrité
    - L’activation du stress
  • La boucle est bouclée

4. Le harcèlement moral

  • Des enjeux énergétiques
  • Trois phases distinctes
    - La phase de séduction
    - La phase de destruction
    - Le procédé
    - Une pratique répandue dans tous les domaines de la vie
    - L’explosion de rage
  • Des dégâts importants
    - Le stress
    - Somatisation intense
    - Troubles psychiques
    - Une douloureuse prise de conscience

DEUXIEME PARTIE : DISSIPER LE BROUILLARD
1. Démystifions le mystificateur

  • A qui avez-vous affaire ?
    - Quelques précisions sur l’immaturité
  • Le vrai du faux
    - On dit qu’ils sont charmants et indétectables
    - On dit les manipulateurs intelligents
    - On dit que leur communication est complexe et hypnotique
    - On dit qu’ils sont méchants, cruels et sans cœur
  • Les autres caractéristiques du manipulateur
    - Donner et recevoir
    - Un rapport au temps très perturbé
  • Et pour compléter le tableau
    - L’empathie ? C’est un grand mot !
    - Leur gestion des émotions

2. Mais pourquoi ?

  • Les enjeux profonds : la prise en charge de ses besoins
    - Mode passif : Les autres ont le pouvoir de satisfaire mes besoins
    - Mode réactif : J’ai intérêt à m’adapter
    - Mode actif : Je me prends en charge
  • Le pacte du Petit Poucet
  • Comment les reconnaître ?
  • Qu’est-ce que j’ai bien pu lui faire ?

3. Qui est victime de l’emprise ?

  • Alors qui est manipulable ?
  • Sommes-nous responsables de nous être fait manipuler ?
  • Un profil prédisposant
    - Des caractéristiques communes
    - Des facteurs aggravants
    - Privilégier les apparences du rêve
    - Les peurs irrationnelles
  • Quand cesse le harcèlement ?

TROISIEME PARTIE : LA SORTIE D’EMPRISE
1. Une période de grande fragilité


  • Quelques conseils à l’entourage

2. La thérapie de l’emprise

  • La thérapie a déjà commencé
  • Comment s’approprier la théorie
    - Une phase d’observation
    - Décidez de changer
    - Rompre le pacte du Petit Poucet
    - Le pacte avec soi-même

3. Sortir du doute, de la peur et de la culpabilité

  • Pour sortir du doute, clarifiez
    - Le légal et l’illégal
    - L’acceptable et l’inacceptable
    - Le juste et l’injuste
    - Ecouter ses besoins et ses envies
    - Se reconnecter à son intuition
  • De la peur à la confiance
    - Démystifier et dédramatiser
    - Refusez l’urgence
    - Explorez vos peurs
    - Les éventuelles représailles
  • Pour en finir avec la culpabilité
    - La transgression d’interdits
    - Le transfert de responsabilité
  • Une vigilance constante
    - Récapitulatif des petites phrases magiques

4. Pour que cela n’arrive plus jamais

  • La contre-manipulation
  • La rétention d’information
  • L’affirmation tranquille de soi

Conclusion
Bibliographie

Notre avis

Ce livre a connu un assez grand succès, à une époque où ce terme, ainsi que celui de « pervers narcissique », a commencé à entrer, quelquefois même excessivement, dans le langage courant.

Christel Petitcollin a le talent particulier de décrire dans un langage accessible à tous, les comportements des pervers narcissiques (terme qu’elle n’emploie pas) qui finalement sont assez  complexes. A travers des exemples concrets et souvent sidérants, se produisant autant dans la sphère privée ou intime que dans le milieu professionnel, elle nous aide patiemment à reconnaître le manipulateur, l’état de soumission, le dépérissement et le désespoir qui s’installent chez la victime.

Elle nous donne aussi une explication très simple et compréhensible, utilisable, de l’état d’esprit et du problème profond de maturité et de carence du manipulateur.

Sont patiemment exposés les comportements typiques - le DSM-IV dirait « caractéristiques » -  du manipulateur (par exemple, l’attitude en public, l’attitude en privé), et, sans employer de mots techniques,  la manière avec laquelle  les manipulateurs utilisent et détournent notre facilité à culpabiliser, notre empathie,  projettent sur nous leurs défauts, soufflent le chaud et le froid, nous rendent « fous » par leurs paroles contradictoires, nous consomment et nous asservissent.

Dans la seconde partie, l’auteur  décrit le difficile processus à suivre pour échapper à l’emprise, et ce qui se passe à court et à moyen terme.

Comme d’autres experts, elle conclut hélas à l’impossibilité de soigner ce type de perversion.

J’ai conclu personnellement, à la lecture de cet ouvrage et du suivant, que la perversité narcissique est une carence complète du domaine empathique de notre cerveau, carence compensée par des simulations exagérées et artificielles d’empathie, destinées à servir le seul aspect fort de ces personnalités, qui est la loi animale de domination et d’asservissement de l’autre.

Le comble est que ce livre m’a été donné à lire… par une perverse narcissique, brandissant cet ouvrage contre toute personne qui lui aurait fait un mal imaginaire, au mépris de toute ressemblance avec les caractères et comportements objectifs : « C’était un manipulateur/une manipulatrice ! »  me disait-elle aussi de toute personne qu’elle tenait à éloigner de moi, sans le plus souvent connaître la personne.
Elle n’avait en fait pas terminé la lecture du livre, et ne s’était bien sûr pas reconnue.

Pour preuve de la force de l’emprise, il a fallu que je la quitte après avoir eu la preuve et la certitude de graves mensonges de sa part. Puis que je lise un second ouvrage plus précis encore, avant d’avoir la certitude du diagnostic, qui aujourd’hui me paraît évident.

Une analyse plus scientifique, mais également un autre guide pratique, est décrite dans le résumé suivant Les Pervers Narcissiques de Jean-Charles Bouchoux, également résumé dans Neptune.

Neptune

Information, recherche, action et entraide sur les "maladies" psychiques

Association Loi de 1901

Accueil - Forum Psychiatrie
Chat

Créer un forum | © PunBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit