Neptune - Information, recherche, entraide, action - 'maladies' psy - Forum

Une femme de 82 ans avec démence d'Alzheimer recouvre la mémoire après un changement de régime alimentaire

Par Neptune 

le 24/11/2018 

0 lectures

Une femme de 82 ans avec démence d'Alzheimer recouvre la mémoire après un changement de régime alimentaire


Par Alex Scapens, The Mirror, 22 avril 2018
https://www.mirror.co.uk/news/uk-news/dementia-sufferer-82-who-couldnt-12406506

Traduction : Neptune


Les médecins ont envisagé une ablation cérébrale sur Sylvia Hatzer lorsque son état s'est détérioré au point d'accuser le personnel médical de l'avoir kidnappée.

Une femme de 82 ans souffrant de démence au point de ne plus reconnaître son fils, a incroyablement recouvré la mémoire après avoir changé de régime alimentaire. Lorsque l'état de sa mère est devenu grave au point de devoir l'hospitaliser pour sa sécurité, Mark Halzer eut l'impression de perdre à nouveau un parent.

Sylvia avait même appelé la police pour accuser les infirmières qui s'occupaient d'elle de kidnapping.

Mais un régime à base de myrtilles et de noix en grandes quantités, qu'ils ont décidé ensemble, a démontré un tel effet sur l'état de Sylvia, que ses résultats ont été publiés par l'Alzheimer Society (1). D'autres aliments ont été ajoutés, dont des brocolis, du chou frisé, des épinards, des graines de tournesol, du thé vert, des flocons d'avoine, des patates douces, du chocolat noir à haute teneur en cacao.  

Mark, qui vit à Prestwich dans le Greater Manchester (UK), avait perdu son père suite à une crise cardiaque en 1987, rapporte le Manchester Evening News.

Il a observé la perte de mémoire de sa mère de 82 ans il y a trois ans de cela. Elle peinait à se rappeler des anniversaires ou des rendez-vous pris avec ses amis. Puis ces phénomènes devinrent plus fréquents, et elle fut diagnostiquée Alzheimer en décembre 2016. La détérioration fut très rapide. Alzheimer s'accompagne souvent d'épilepsie – et suite à une crise convulsive et une chute en mars suivant, Sylvia fut admise à l'Hôpital Général de Nord-Manchester.

Mark, 50 ans, avait atteint le "pire moment de sa vie" lorsque sa mère ne le reconnut plus.

Les médecins ont envisagé une ablation cérébrale lorsque son état s'est détérioré au point d'accuser le personnel médical de l'avoir kidnappée. Bien que cela ne soit pas nécessaire, c'était deux mois avant que l'on finisse par considérer qu'il valait mieux la faire sortir de l'hôpital.

Un an plus tard, Sylvia, ancienne téléphoniste, est toujours à la maison et est méconnaissable par rapport à ce qu'elle était devenue. Elle est citée en exemple par l'Alzheimer Society (1) pour la manière avec laquelle on peut stopper significativement – sans toutefois la guérir – la maladie.

Elle peut à nouveau se souvenir des anniversaires, va aux thés dansants et peut subvenir à la plupart de ses besoins.  

Une grande partie de cette amélioration est due à un régime et à la décision commune de Mark et Sylvia d'adopter un régime à base de myrtilles, de noix et d'autres aliments bénéfiques au cerveau. Ils décidèrent que la médication n'était pas suffisante à elle seule, s'appuyèrent sur le fait que les taux de démence sont considérablement plus bas dans les pays méditerranéens, et copièrent leurs habitudes alimentaires.

Mark, dont le frère Brent décéda aussi en 1977, affirme : "Lorsque ma mère était à l'hôpital elle croyait que c'était un hôtel, le pire où elle soit allée. Elle ne me reconnaissait plus et appela la police parce qu'elle croyait avoir été kidnappée. Depuis le décès de mon père et de mon frère nous avons toujours été une petite famille très soudée, moi et ma mère, alors le fait qu'elle ne me reconnaisse plus a été dévastateur. Nous faisions tout ensemble et allions partout ensemble. Je désespérais et ne me suis jamais senti aussi seul car je n'avais aucune autre famille vers laquelle me tourner. D'un coup, nous passions d'une famille heureuse à une famille en crise. Lorsqu'elle a quitté l'hôpital, au lieu des médicaments prescrits nous avons pensé que nous devrions peut-être essayer un traitement alternatif. Dans certains pays on n'entend pas parler d'Alzheimer grâce à ce régime alimentaire. Tout le monde connaît l'effet des poissons gras, mais il y a aussi les myrtilles, les fraises, les noix du Brésil et les noix – le fait qu'elle aient une allure de cerveau nous donne le signe qu'elles sont un bon aliment pour le cerveau."

Mais il y a beaucoup d'autres mesures que la mère et son fils ont prises ensemble.  Les exercices cérébraux comme les puzzles et les mots-croisés, les rencontres dans des groupes sociaux, et un peu de vélo d'appartement que Sylvia pouvait pratiquer tout en restant dans sa chaise.

Mark, avocat, dit : "Ce ne fut pas un miracle immédiat, mais après quelques mois elle a commencé à se rappeler de choses comme les anniversaires, et avait retrouvé son bon vieux tempérament, plus alerte, plus impliquée. Les gens croient que lorsque l'on reçoit un diagnostic c'est la fin. Vous aurez de bons jours et des mauvais jours, mais ce n'est pas nécessairement la fin. Pour ses 82 ans elle va très bien, elle fait 10 ans de moins et si vous la voyez, vous ne pouvez pas croire ce qui lui est arrivé. Elle avait besoin d'aide pour tout un tas de choses, et maintenant elle se débrouille. Nous vivons jusqu'à un âge avancé dans ce pays – mais ne sommes pas forcément en meilleure santé."

La méthode de Mark et Sylvia a bénéficié du soutien et de la caution de l'Alzheimer Society. L'organisation a publié le blog de Mark sur l'état de Sylvia sur son site web, publie leur régime et leurs exercices, ainsi que les recettes sur ses dépliants. De plus, l'employeur de Mark, Slater and Gordon, a apporté son soutien, dont la fourniture de menus "brain-boosting" dans les cantines de la société d'avocats de Manchester. Et le couronnement est que mère et fils ont été invités à la Garden Party Royale cet été, en reconnaissance aux efforts de Sylvia pour redonner espoir à des milliers d'autres personnes touchées par une démence.

Mark dit : "Pour ma mère, savoir qu'elle a aidé d'autres personnes l'a elle-même vraiment aidé. J'ai fait tout cela pour ma mère – elle a connu le pire état et elle a fait tout le travail difficile – mais si ce que nous avons réussi peut bénéficier à d'autres personnes c'est aussi bien. Ce pays est à la traîne des autres pays, les maisons de soin regorgent de gens qui sont considérés comme ne faisant plus partie de la société. Mais les personnes qui vieillissent ont encore un rôle à jouer dans la société. Les gens ne s'en rendent pas compte, mais la démence est la première cause de décès dans ce pays, devant les maladies cardiaques ou le cancer, mais elle ne bénéficie pas des mêmes budgets, c'est une crise."

Sue Clarke, de l'Alzheimer Society, a dit : "Il est fantastique que Sylvia avec son fils Mark aient mis en place un plan d'action personnel qui fonctionne si bien pour avec son diagnostic de démence".

"Il n'existe actuellement aucun remède ou manière d'empêcher la progression de la maladie, mais la pratique d'exercices légers, le suivi d'un régime diététique et les exercices cognitifs peuvent aider les personnes avec démence à gérer leur état plus efficacement."

"Au Royaume-Uni, une personne développe une démence toutes les trois minutes et presque tout le monde connaît quelqu'un touché par la maladie. Actuellement trop de gens font face à la maladie seuls et sans soutien adapté."

"Alzheimer Society peut fournir des conseils sur la manière de vivre au mieux avec la maladie."


En France


La principale association française, "France Alzheimer", ne publie pas une ligne sur le régime alimentaire permettant parfois de réduire les symptômes, sinon de réduire considérablement le risque de démence d'Alzheimer. Elle prétend même qu'il n'existe "aucun traitement préventif", adoptant ainsi le paradigme obsolète selon lequel seuls les médicaments sont à prendre au sérieux.

Tel n'est pas le cas de la fondation Vaincre Alzheimer, qui recommande explicitement le régime méditerranéen, et dont le comité scientifique est européen à travers un réseau.

Le comité scientifique de France Alzheimer, composé essentiellement de médecins français, et la faible considération dans notre pays pour les méthodes nutritionnelles, ne sont probablement pas étrangers à cette communication aberrante et erronée. Nous espérons que cet article suscitera chez les membres cette association un intérêt vif, et bénéficiera aux très nombreuses personnes touchées par ce fléau.

Neptune



Symptômes et définition des troubles de démence et délirium - Neptune
Définitions sur les démences, déliriums et troubles amnésiques


Nutrition, vitamines, médecine orthomoléculaire en psychiatrie
Autres articles de la catégorie "Nutrition, vitamines"


(1) Alzheimer Society est une organisation majeure de soutien aux patients et aux familles Alzheimer au Royaume Uni.
Site : https://www.alzheimers.org.uk/

Aliments recommandés pour bien vivre avec Alzheimer


Le régime ci-dessous est celui suivi par Sylvia, et est publié par l'Alzheimer Society. Il est dérivé du régime méditerranéen (2).

Poisson tel que saumon ou maquereau et autres aliments riches en Omega 3 ou capsules si préféré, à prendre 2-3 fois / jour.

Graines entières, en particulier d'avoine

Pain entier

Haricots

Patates douces, carottes et rutabaga

Légumes verts à feuilles comme les brocolis, les choux frisés et les épinards.

Champignons, en particulier les variétés brunes

Noix, en particulier noix du Brésil

Fruits des bois, en particulier myrtilles, mures et fraises, de préférence fraîches, non congelées

Graines de lin

Graines de tournesol

Herbes et épices

Thé, en particulier aux herbes et thés verts, pris sans sucre et sans lait ou avec lait écrémé

Café

Chocolat noir de bonne qualité (avec un taux de 70% ou plus de cacao)


Nutrition, vitamines, médecine orthomoléculaire en psychiatrie : Mark et Sylvia - Alzheimer
Mark et Sylvia aujourd'hui

(2) Le régime méditerranéen : description et test

Mentions légales


Nos conseils ne se substituent pas à la consultation d'un bon médecin.

Nous sommes réceptifs à toute remarque sur le présent article dans le but d'améliorer nos connaissances, et celles des nombreux lecteurs d'un tel sujet. Aussi, n'hésitez pas à "répondre" à ce sujet, ou à nous contacter pour nous signaler toute information utile, remarque, observation, que nous étudierons dans les meilleurs délais.

L'équipe Neptune

Neptune

Information, recherche, action et entraide sur les "maladies" psychiques

Association Loi de 1901

Chat
Créer un forum | © PunBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com