Neptune - Information, recherche, entraide, action - 'maladies' psy - Forum
-16%
Le deal à ne pas rater :
Lave-vaisselle tout intégrable BOSCH SMV2ITX18E SER2 12 couverts – ...
376 € 450 €
Voir le deal

Je décerne le Neptune d'Or de cette catégorie à :

Le Neptune d'Or du titre de bouquin de psychiatre le plus en décalage avec le contenu Vote_lcap67%Le Neptune d'Or du titre de bouquin de psychiatre le plus en décalage avec le contenu Vote_rcap 67% ( 10 )
Le Neptune d'Or du titre de bouquin de psychiatre le plus en décalage avec le contenu Vote_lcap20%Le Neptune d'Or du titre de bouquin de psychiatre le plus en décalage avec le contenu Vote_rcap 20% ( 3 )
Le Neptune d'Or du titre de bouquin de psychiatre le plus en décalage avec le contenu Vote_lcap13%Le Neptune d'Or du titre de bouquin de psychiatre le plus en décalage avec le contenu Vote_rcap 13% ( 2 )
Total des votes : 15  

Le Neptune d'Or du titre de bouquin de psychiatre le plus en décalage avec le contenu

Par Neptune 

le 16/09/2018 

0 lectures

Le Neptune d'Or du titre de bouquin de psychiatre le plus en décalage avec le contenu











(*) Si aucun choix ne vous convient et que vous choisissez cette option, merci de commenter votre vote en répondant ci-dessous.

Nominé pour la troisième année consécutive


Boris Cyrulnik, avec "Les âmes blessées", lauréat du Neptune d'Or 2016 et 2017, semble rester imbattable dans cette catégorie

De la page 1 à la page 322, Boris Cyrulnik réussit à ne jamais parler des "âmes blessées" justement, mais essentiellement et surtout de Boris Cyrulnik, et des autres psychiatres : pour les critiquer ou pour mettre en avant les relations que Boris Cyrulnik a pu avoir avec tel ou tel "grand nom" de la psychiatrie.

Toutefois, il faut nuancer nos propos : Boris parle des ses patients, parfois, pour décrire son propre héroïsme et sa merveilleuse humanité n'est-ce pas : lorsqu'un "gentil psychotique" (sic) vole un poisson pour le lui offrir, lorsqu'un réveillon est gâché par un "homme armé qui voulait se défendre contre le complot organisé par les journalistes de la télévision" (p 181). Pour BC, on "est" schizophrène (pages 20 et un peu partout).

Aucun mot sur la situation actuelle de la psychiatrie, ça ne passerait pas bien dans le lectorat et à la télé. Les progrès faits depuis ses débuts, dans les années 60 , lui suffisent (page 27), et donc vive la neuropsychiatrie et sa chaire d'enseignant en éthologie.  

Dommage, car le précédent bouquin "Sauve-toi, la vie t'appelle", analysant son enfance particulière, était une véritable auto-biographie intéressante.

Les ânes blessés que nous sommes, ânes pour avoir dépensé 22,90 euros à acheter cet autosatisfecit, blessés par le contenu, vous souhaitent une bonne retraite Mr Cyrulnik : votre écrits précédents étaient supportables, pas celui-ci. Il est temps de raccrocher.




Dernière édition par Neptune le 22/10/2018, 22:21, édité 13 fois

Sujets similaires

+

Dire que ma mère l’idolâtre.
Elle a le syndrome de l'infirmière en mal de médecine.

Neptune

Information, recherche, action et entraide sur les "maladies" psychiques

Association Loi de 1901

Chat
Créer un forum | ©phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit