Neptune - Information, recherche, entraide, action - 'maladies' psy - Forum

L'étrange univers du schizophrène - Sophie Chrizen

Par Neptune 

le 22/07/2018 

0 lectures

Notre avis


Pertinente et impertinente, Sophie Chrizen sait de quoi elle parle. L'histoire d'une jeune et brillante étudiante qui tombe en psychiatrie, se relève, retombe, se relève encore, et guérit, est trop bien décrite pour ne pas être une histoire vraie, est trop juste pour être simplement imaginée, malgré le titre de "roman" de l'ouvrage. Ces épisodes très variés de psychose sont décrits avec une précision incroyable.

Avec une plume jeune mais impeccable, Sophie nous fait rire dans les situations de confrontation très souvent silencieuses, qui ont lieu face à la psychiatre, au sein de sa famille, à l'université. Rarement l'insidieuse mise à l'écart, la "stigmatisation" évoquée partout aujourd'hui, n'aura été si bien mise en scène, décrite avec autant de nuances, de profondeur. Ce livre peut faire du bien à ceux qui se reconnaitront maintes fois dans ces épisodes.

Il est recommandé aussi aux professionnels de santé – psychiatres, infirmier(e)s, soignant(e)s. En effet Sophie fait également parler sa psychiatre, avec une acuité hors normes. Son raisonnement, son évolution, ses résignations,  sont manifestement issus d'une méticuleuse observation, à croire que l'auteure dispose de dons de télépathie. Ils correspondent à nos observations, et à des confessions recueillies ici ou là.

Ces derniers ne doivent pas être rebutés par la seule fausse note du livre, la présentation initiale de la psy, décrite comme n'ayant d'autre but que de rembourser son emprunt étudiant via des consultations chères et sa satisfaction de traiter une clientèle chronique lui assurant des revenus à long terme. Sans doute l'auteure a rédigé ce passage lors d'un coup de colère bien compréhensible, car la suite du livre n'est pas aussi caricaturale, et elle montre que ce comportement, s'il existe, n'est pas généralisé.  

Neptune



4eme de couverture


Sophie Chrizen est l'anagramme de schizophrénie. Qui soigne le mieux la maladie, est-ce vraiment le psychiatre ? L'auteure se met en scène mais dresse également un portrait lucide et critique de la prise en charge des malades, évoquant ses vingt années de maladie, mais également son brillant parcours d'étudiante. A la fois roman et autofiction, L'étrange univers du schizophrène embarque le lecteur de manière très romanesque dans un univers mal connu et pris en charge très partiellement, à grands coups de médicaments.

Née à Cannes en 1977 dans l'amour et la joie, l'auteure est cadette d'une fratrie de trois. A dix-sept ans, quand la maladie se manifeste, elle est étudiante en biologie. Ce handicap qu'on ne nomme pas tant il est méconnu et décrié, la poussera à interrompre son cursus ; mais c'est son acharnement à guérir qui lui permettra de poursuivre de hautes études. Déçue par la psychiatrie, elle poursuit en parallèle d'autres voies parallèles vers la rémission. Aujourd'hui marraine de jeunes en souffrance, elle les aide à retrouver leur chemin vers eux-mêmes.

Neptune

Information, recherche, action et entraide sur les "maladies" psychiques

Association Loi de 1901

Chat
Créer un forum | © PunBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit