Neptune - Information, recherche, entraide, action - 'maladies' psy - Forum

Lorraine Dey - Pa'pas fou - Témoignage de Bruno Dey et de sa fille

Par Neptune 
le 19/05/2015

 
Lorraine Dey - Pa'pas fou - Neptune

4ème de couverture




"On s'acharne à penser que seuls les actes comptent. Mais quand la folie s'en mêle, ils deviennent parfois impossibles.  Seule subsiste l'intention. Et de cette dernière tu m'as nourrie."

Lorraine DEY




"Il y a une sensation que l'homme qui n'a pas eu à souffrir de maladie mentale ne connaît pas. Celle qu'éprouve le malade de se sentir à la merci du corps médical et de son entourage immédiat. Ce qui est curieux c'est que les psychiatres sont, surtout quelques-uns, très fiers d'eux, alors qu'ils ne guérissent pas leurs clients."

Bruno DEY













2013 - réédité en 2015 - Editions Alita
162 pages
www.lorrainedey.fr

16 €

Table des matières



Il n'y a pas de table des matières, et ce n'est pas utile. Vous voudriez qu'il y ait une "table des matières" dans "Le Petit Prince" ? C'est pareil. Disons juste que ce livre se lit en commençant plutôt par la deuxième partie, les extraits du journal de Bruno Dey, puis en lisant ce que dit sa fille, petite, puis adolescente, puis adulte après le décès de son père adoré.

En lieu et place, l'avant-propos de l'auteure


Ce livre est mon histoire (1979-2013). Le récit d'un amour incommensurable, allant au­ delà des préjugés, des insultes, des rejets du père diagnostiqué "schizophrène", pour atteindre l'homme, le père, l'accepter et enfin l'aimer. Je décris le père malade, phonétiquement "papa fou" et l'homme prisonnier de la schizophrénie "Pa' (contraction de papa) pas fou".
L'apostrophe image sa déchirure psychique. Je serai son porte-parole, le témoin de sa souffrance. Je vous ferai voyager au cœur de la schizophrénie à travers son journal intime "J'étais fou" allant de 1960 à 1979. Je vous ferai aussi découvrir mon approche de la pathologie mentale et un moyen alternatif de guérir la psychose. Mon père a été enfermé, torturé, attaché, électrocuté en psychiatrie. Son plus grand rêve était d'écrire, un jour, un essai de "psychopsychiatrie" pour avancer sur la compréhension de la souffrance psychique. Je l'ai fait pour lui. Une réflexion issue de mon expenence, mon cursus universitaire en psychologie, mais surtout éclairée par ma plus grande arme, mon cœur.
Le titre du livre « Pa' pas fou » est né en 2003 à Suresnes (92) mais, ce projet est resté sans lendemain pendant dix ans. Puis, un jour j'ai  lu « Sortir  de  la maltraitance » de  Cécile Charrier. Elle m'a permis de comprendre  le vrai sens  du  mot « témoin ». Cécile écrit  « l'écriture libère ». Cette phrase a raisonné dans  ma tête, a  semé la graine de l'espoir. Je lui ai fait confiance et me suis lancée. Elle a été d'ailleurs ma première lectrice. Merci à elle pour son témoignage et son courage. L'écriture libère, elle avait raison !

Finalement, « Pa' pas fou » est né à Château-Thierry à  cinq cents mètres de la maison de Monsieur Jean de la Fontaine. Je souhaite lui rendre hommage en citant son poème sur le thème de la folie.





Notre avis



A lire lentement tellement ce petit livre est intense et poignant.

A lire attentivement aussi, tellement ce livre est porteur d'explications discrètes sur l'origine, le développement et les phases de la "maladie". Et aussi sur la vanité et l'absurdité des traitements subis, qui n'ont pas tant changé depuis 2002, l'année du départ inexorable de Bruno.

Mieux qu'un long commentaire, ci dessous une sorte de "résumé" à méditer...

Neptune


L'Amour et la  Folie

Tout est mystère dans l'Amour,
Ses flèches, son carquois, son flambeau, son enfance :
Ce n'est pas l'ouvrage d'un jour
Que d'épuiser cette science.
Je ne prétends donc point tout expliquer ici :
Mon but est seulement de dire, à ma manière,
Comment l'aveugle que voici
(C'est un dieu), comment, dis-je, il perdit la lumière ;
Quelle suite eut ce mal, qui peut-être est un bien
J'en fais juge un amant, et ne décide rien.

La Folie et l'Amour jouaient un jour ensemble :
Celui-ci n'était pas encor privé des yeux.
Une dispute vint : l'Amour veut qu'on assemble
Là-dessus le conseil des Dieux ;
L'autre n'eut pas la patience ;
Elle lui donne un coup si furieux,
Qu'il en perd la clarté des cieux.

Vénus en demande vengeance.
Femme et mère, il suffit pour juger de ses cris :
Les Dieux en furent étourdis,
Et Jupiter, et Némésis,
Et les Juges d'Enfer, enfin toute la bande.
Elle représenta l'énormité du cas ;
Son fils, sans un bâton, ne pouvait faire un pas :
Nulle peine n'était pour ce crime assez grande :
Le dommage devait être aussi réparé.
Quand on eut bien considéré
L'intérêt du public, celui de la partie,
Le résultat enfin de la suprême cour
Fut de condamner la Folie
A servir de guide à l'Amour.

Jean de la Fontaine


Message le 20/5/2015, 00:24  Dey

Feu mon père, Bruno Dey, disait : "Je pense pouvoir rassurer les parents des malades et les malades en leur disant : reprenez confiance, les malades peuvent guérir et même réussir. Puisse le ciel me donner la possibilité financière et le temps de rédiger un essai de psychopsychiatrie, si vous me permettez l’expression, qui pourrait rendre de grands services. Dans cet espoir je vous dis au revoir…"

Je n'aime ni le mot "fou'", ni le mot "malade",car ces étiquettes lourdes de conséquences, condamnent... J'ai toujours vu en toi, papa, une souffrance, une grande sensibilité et une sorte de cécité émotionnelle... En découvrant les finlandais j'ai enfin trouvé l'espoir. Comme eux enfant je t'ai regardé sans savoir, sans prétendre. Grâce à leur dialogue ouvert, je le sais à présent, la schizophrénie n'est pas une fatalité. Bien sûr, il faudra revoir notre définition même de la folie, de la souffrance, de l'homme finalement. Chacun peut jouer un rôle et une association comme Neptune permet de rassembler, d'informer, de briser le silence et de sortir de l'isolement. Dans les années 80 nous nous y sommes confrontés à cet isolement.. Oui une telle association aurait été un rayon de soleil dans nos vies.. mais l'essentiel est qu'il existe à présent pour tous ceux qui connaissent cette difficile situation de la souffrance psychique. Merci pour votre travail. Lorraine Dey

Neptune

Information, recherche, action et entraide sur les "maladies" psychiques

Association Loi de 1901

Accueil - Forum Psychiatrie
Chat

Créer un forum | © PunBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit