Neptune - Information, recherche, entraide, action - 'maladies' psy - Forum

Vivre heureux avec des hauts et des bas - Cyclothymie - Dr Elie Hantouche / Vincent Trybou

Par Neptune 
le 12/08/2013

 
Avis revu le 3 decembre 2013,  puis en janvier 2016.troubles de l'humeur
Autres articles généraux sur les troubles de l'humeur


Troubles dépressifs


Troubles bipolaires

<

4ème de couverture



Vos humeurs changent-elles souvent ? Sont-elles incontrôlables, disproportionnées, cycliques ? Vous arrive-t-il de vous sentir débordant d’énergie, brillant, plein d’enthousiasme, puis inexplicablement ralenti, désintéressé de tout, sans aucune confiance en vous ?
Des oscillations naturelles peuvent se transformer en un véritable trouble pesant sur la vie personnelle ou professionnelle. C’est la cyclothymie].
Ce guide permet de la surmonter grâce à une approche thérapeutique concrète.

Pour reprendre le contrôle de son humeur, de ses émotions ; pour mieux vivre sa vie.


Élie Hantouche
est médecin psychiatre, fondateur du Centre des troubles anxieux et de l’humeur ([CTAH), secrétaire du Forum européen bipolaire. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages, notamment Troubles bipolaires, obsessions et compulsions. Les reconnaître et les soigner.

Vincent Trybou
est psychologue clinicien, expert du trouble bipolaire et des TOC, et animateur de groupes de psychoéducation pour les patients cyclothymiques.

2011 - Editions Odile Jacob/poches
7,50 €

Sommaire


CHAPITRE PREMIER
Clé 1 – Ce qu’il faut savoir sur la cyclothymie
- Comment se manifeste la cyclothymie ?
- Tempérament ou trouble ?
- Qui est susceptible d’être cyclothymique ?
- Une histoire familiale évocatrice ?
- Comment évaluer ses troubles de l’humeur
- Les différents profils de la cyclothymie
- Pourquoi la cyclothymie est-elle si mal diagnostiquée et si mal soignée ?
- Y a-t-il d’autres troubles associés à la cyclothymie ?
- Prise de risque et évitement
- Pourquoi il faut dépister la cyclothymie
- Quelles sont les causes ?
- Accepter la chimie du cerveau bipolaire
- Les règles de prise en charge de la cyclothymie
- Les psychothérapies dans la cyclothymie
QUIZ 1

CHAPITRE 2
Clé 2 – Reconnaître et évaluer votre cyclothymie
- Comment reconnaître le pôle dépressif de votre cyclothymie ?
- Comment reconnaître le pôle hypomaniaque de votre cyclothymie ?
- Etre bien conscient des avantages et des dangers de l’hypomanie
- Savoir repérer l’état mixte : un mélange de dépression et d’hypomanie au même moment
- Les remarques de votre entourage : un indice objectif précieux
- Connaître votre tempérament
QUIZ 2

CHAPITRE 3
Clé 3 – Contrer la dépression et atténuer l’hypomanie
- Premier outil : bien repérer les symptômes de dépression ou d’hypomanie
- Second outil : identifier les pensées et les comportements de la dépression ou de l’hypomanie
- Une astuce pour résumer
- Votre outil d’observation : le « monitoring »
- Contrer les phases dépressives
- Atténuer l’hypomanie
- Votre monitoring spécifique en cas d’état mixte
- Veiller à avoir une bonne hygiène de vie
QUIZ 3

CHAPITRE 4
Clé 4 – Réduire vos fragilités psychologiques
- Comment la cyclothymie est-elle responsable de tant de fragilités psychologiques ?
- Etape 1 : Evaluez vos failles grâce à un travail psychologique personnel de quelques heures
- Etape 2 : Vos failles psychologiques grâce à l’opinion de vos proches
- Etape 3 : Quelques conseils pour réduire les failles de la cyclothymie
QUIZ 4

CHAPITRE 5
Clé 5 – Calmer vos émotions et réduire vos pensées négatives dans les situations difficiles
- Les pensées influencent nos émotions et nos comportements
- Les premières pensées sont automatiques et répondent à des peurs
- Vos automatismes mentaux
- Les automatismes mentaux purement dépressifs et hypomaniaques
- Contrebalancer ces automatismes en vous posant les bonnes questions
- Faut-il réagir dans l’urgence ?
- La culpabilité
- La confiance en soi, l’estime de soi
QUIZ 5

CHAPITRE 6
Clé 6 – Avoir de bonnes relations avec les autres
- Parler de sa cyclothymie : expliquer pour être compris
- Les principes de base de la communication
- L’empathie : la clé de la gestion des relations interpersonnelles
- Attention aux voix diaboliques qui attisent les conflits
- Soignez votre stress
- Progressez sereinement
- En conclusion
QUIZ 6

CHAPITRE 7
Clé 7 – Connaître les aspects positifs de la cyclothymie et ses rapports avec la créativité
- Qu’y a-t-il de positif dans la cyclothymie ?
- Comment la cyclothymie peut-elle stimuler la créativité ?
- Evaluez votre potentiel créatif
- Développez votre potentiel créatif

Au-delà de ce livre

Fiches pratiques
Fiche pratique 1 – Votre histoire familiale
Fiche pratique 2 – Dessinez votre arbre généalogique
Fiche pratique 3 – Etes-vous cyclothymique ?
Fiche pratique 4 – Cherchez vos manifestations dépressives
Fiche pratique 5 – Cherchez vos manifestations d’hypomanie
Fiche pratique 6 – Questionnaire des tempéraments affectifs
Fiche pratique 7 – Identifiez les pensées et les comportements de la dépression ou de l’hypomanie
Fiche pratique 8 – Votre tableau de monitoring
Fiche pratique 9 – Stratégies pour faire face à la dépression
Fiche pratique 10 – Votre planning d’activités et d’humeur pour contrer la dépression
Fiche pratique 11 – Stratégies pour atténuer l’hypomanie
Fiche pratique 12 – Votre planning d’activités et d’humeur pour atténuer l’hypomanie
Fiche pratique 13 – Questionnaire pour vos proches
Fiche pratique 14 – Votre liste d’automatismes mentaux
Fiche pratique 15 – Se poser les bonnes questions
Fiche pratique 16 – Faire face aux situations difficiles
Fiche pratique 17 – La cyclothymie expliquée à mes proches
Fiche pratique 18 – Questionnaire « Facteurs influençant le potentiel créatif »

Annexes
Annexe 1 – Questionnaire d’hypomanie et de cyclothymie
Annexe 2 – Evolution des classifications des troubles bipolaires
Annexe 3 – Depuis quand connaît-on la cyclothymie ?
Annexe 4 – Les psychotropes dans le traitement de la bipolarité et la cyclothymie

Références bibliographiques et lectures
Remerciements

Notre avis


Cet ouvrage, disponible aujourd'hui en format "poche" a été écrit selon ses auteurs à la demande de nombreuses personnes souhaitant une approche simple et pratique, un "mode d'emploi" de leur cyclothymie.

On oppose souvent le Dr Hantouche et, avec lui, le CTAH, à la psychiatrie conventionnelle, celle des professeurs et des hôpitaux. Le DSM-IV est assez sommaire sur la cyclothymie, mais précis, et il n'y a pas de réelle contradiction avec la définition de la cyclothymie par le CTAH dans ce livre. Seule exception : l'état mixte est ici compris dans un sens plus large : en commun, la présence simultanée de hauts et de bas ; la différence et dans le le seuil de gravité qui est très élevé dans le DSM-IV.

La psychiatrie française, que n'hésite pas à critiquer le Dr Hantouche, semble ignorer la cyclothymie au profit du Trouble bipolaire II, bien que ce soient en réalité des troubles bien distincts. On peut se demander si la mauvaise prise en compte du trouble cyclothymique ne serait pas due à l'énergie que déploie le Dr Hantouche pour défendre ses thèses, et démontrer la mauvaise qualité des prises en charges habituelles des troubles de l'humeur. C'est dans ce sens qu'il faut s'intéresser aux nombreux concepts avancés, et potentiellement aptes à inspirer d'autres chercheurs pour de véritables recherches cliniques.

Probablement trop passionné par son ouvrage et son travail clinique quotidien, le Dr Hantouche n'est ici, et contrairement à d'autres ouvrages que nous recommandons, pas parvenu à une pédagogie claire : on passe en permanence de la théorie complexe et difficile d'accès, à des constats et images simples destinés à convaincre. Le résultat est l'impression qu'un "génie nous parle", sans comprendre vraiment en pratique ce qu'il cherche à nous dire. Et tous les conseils qui alternent avec les démonstrations théoriques, passent moins bien. On peut s'interroger sur le choix du titre : pourquoi avoir recopié presque mot pour mot le titre du livre du Dr C. Gay "Vivre avec des hauts et des bas" ? Le lecteur a encore ici, quelquefois, l'impression d'être l'otage d'une lutte idéologique. Car l'auteur est pris par l'obsession de convaincre ses pairs autant que ses patients. Les thèses sont sur-argumentées en nombre de phrases (parfois contradictoires), et parfois sous-argumentées en terme de références cliniques solides. Cette facilité d'avoir réponse à tout décrédibilise aussi les excellentes choses de cette thèse.

Sur le fond comme sur la forme, nous avons été choqués par le sujet de l'hérédité ou de la génétique. Il préoccupe toutes les personnes bipolaires ou cyclothymiques. L'auteur a pris soin de ne pas être pris en défaut en n'avançant aucun fait scientifique ni aucune référence - car personne n'a aucune preuve de causes ni même de facteurs génétiques des troubles de l'humeur - mais d'un chapitre à l'autre, ses explications sont embrouillées, et, d'un point de vue du "message transmis", désastreuses. Car il annonce dès la fiche pratique N° 1, sans aucun chiffre à l'appui que "La cyclothymie est à fort déterminisme génétique" ; plus loin : "les causes de la cyclothymie sont principalement de nature génétique", ce, sans aucune référence, pour d'entrée inciter le lecteur à remplir son arbre généalogique et y indiquer les personnes souffrant d'un trouble de l'humeur. Avec toutes les conséquences que cette affirmation peut avoir de la part d'un médecin envers sa patientèle ou son lectorat : "que seront mes enfants ?" et "puis-je en avoir ?". La "déculpabilisation" qu'il avance par ailleurs, existe peut-être, mais le procédé n'est pas bon : on gagne toujours à dire, avec délicatesse, la vérité, plutôt que de chercher à procurer une réassurance par des considérations erronées. Et lorsque l'on ignore la vérité - il reconnait qu'il n'y a eu aucune étude en la matière sur la cyclothymie - , il est bien plus efficace de le reconnaître. Ce discours cautionne sans le vouloir, les idées eugénistes malheureusement en vogue, la stigmatisation par la génétique, le sentiment erroné d'anormalité. On revient bien plus tard dans le texte à l'hypothèse la plus largement admis : le "déclenchement, l'aggravation ou le maintien son exogènes".

Enfin, les conseils pratiques et psychologique, concernant tous les domaines de la vie, remplissent la seconde partie du livre : ils sont bien fondés, des guides de vie qui concernent tout aussi bien tout un chacun, et non spécifiquement les personnes atteintes de cyclothymie. Le psychiatre est également psychologue à défaut d'avoir réussi un ouvrage trop polyvalent.

Le site du CTAH regorge également d'informations originales et de réflexions ardues an alternance avec les conseils pratiques.

Neptune

Information, recherche, action et entraide sur les "maladies" psychiques

Association Loi de 1901

Accueil - Forum Psychiatrie
Chat
Créer un forum | © PunBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com