Neptune - Information, recherche, entraide, action - 'maladies' psy - Forum

Le foyer "Les Grillons" de Neris les Bains (APEAH - Allier) : un patient attaché au baby-foot, une salariée dénonce ...

Par Neptune 
le 27/09/2014

 

Motif d'admission



Lorsqu'Emanuel, handicapé, a du passer la nuit entière (de 21h à 9 h 10 !) attaché à un babyfoot par une dizaine de draps noués, une éducatrice, Sylvia Garcia, n'a plus pu supporter l'insupportable. Elle appelle une infirmière, "qui met 40 minutes à se décider de le détacher, par crainte du chef" raconte Sylvia. Emanuel est détaché avec l'aide d'un agent d'entretien, qui est choqué. Quelques jours plus tard, Sylvia dénonce les faits, photo à l'appui, dans le blog du syndicat CGT local. Les faits datent de la nuit du 5 au 6 octobre 2011.

Sylvia Garcia dénonce les faits auprès de son employeur, la direction de l'APEAH (Association de Parents d'Enfants et d'Adultes Handicapés). Elle est alors licenciée, mais porte plainte aux prudhommes, et gagne : le licenciement est jugé "sans cause réelle et sérieuse", et le contrat de travail est annulé pour faute de l'employeur. L'APEAH fait appel, mais est déboutée, la condamnation est confirmée. (photo).

Sylvia avait déposé également une plainte pour maltraitance du jeune homme. Une enquête a été diligentée par le commissariat qui a ensuite transmis le dossier au procureur.

L'APEAH, par la voix de son avocat Me Masset, a réfuté toute maltraitance envers le patient. « Il était dans un état de violence inouïe. La contention a été réalisée dans les règles ».

Sylvia n'en reste pas là. Elle a subi le harcèlement moral d'une partie du personnel, et de la direction, et porte à nouveau plainte pour ce harcèlement. En 2014, la direction fait témoigner contre elle des collègues, qui, en toute illégalité, déballent des faits privés. Les prudhommes condamnent à nouveau la direction pour ""discrimination syndicale" et pour "atteinte à la vie privée", mais toutefois pas pour harcèlement moral.


La condamnation confirmée de l'APEAH
La condamnation confirmée de l'APEAH


Le procureur rejette la plainte pour maltraitance, mais donne suite à celle de l'APEAH !


De son côté, l'APEAH porte plainte pour diffamation contre Sylvia Garcia, ainsi que contre d'autres syndicalistes qui ont manifesté leur soutien à Sylvia : Fabrice Preux (du foyer Le Fennec de Maubeuges dans le Nord), Pierre Guillaumin et Patrick Bussy, simplement pour leurs commentaires de soutien dans le blog de la CGT !

La plainte pour maltraitance est rejetée par le procureur, par contre la plainte déposée par la direction de l'APEAH aboutit sur le bureau d'un juge d'instruction qui procède dans la foulée à plusieurs auditions sur Montluçon !

L'APEAH, une petite association ?


L'APEAH "accueille" 700 enfants et adultes en situation de handicap mental et psychique et emploie 360 salariés diplômés. Un chiffre d'affaire que nous estimons à plus de 100 millions d'euros... Les faits de maltraitance dénoncés ici ne sont pas à généraliser sur l'ensemble des établissements. Toutefois les faits dénoncés ne sont pas démentis par la direction de l'APEAH qui ne communique pas sur cette affaire... Ce qui laisse à penser qu'il y a d'autres faits peu glorieux derrière les murs des établissements de cette association. Les emplois, le silence... un lien ?

La composition du conseil d'administration et du bureau (source : site de l'APEAH)
Bureau
PrésidentMichel ROUVES
Vice-présidentsChristine GARCIA
Richard PETIT
SecrétaireJean-Claude DARD
Secrétaire adjointGina PETIT
TrésorierJean-Claude FARSAT
Trésorier adjointNoël COURAUD
MembreRenée FARGIN
Membres élus
du conseil d'administration
Invités réguliers
Dr Michel ADOUE, MM. Bruno CARCIOFI,
Noël COURAUD, Jean-Claude DARD,
Mmes Françoise DOUCET,
Patricia DUBOST, Renée FARGIN,
M. Jean-Claude FARSAT,
Dr Serge GALLET, Mme Christine GARCIA,
MM. Daniel HOURNON, Francis JARRY,
Mme Alize LANGERHOST, Dr Anne MAZUE,
Mmes Jacqueline MISSIOUX,
Jacqueline NONNET, MM. Robert PAJOT,
Mme Gina PETIT, MM. Richard PETIT,
Serge PINAUD, Michel ROUVEZ,
Franck SARTIRANO
M. le Maire de MONTLUCON,
M. le Maire de PREMILHAT,
M. le Maire de SAINT-ANGEL,
M. le président de la CPAM,
M. le représentant de la CCI (!),
Mme la directrice de la DDTE,
M. le directeur de la DDASS,
M. l'inspecteur d'académie pour l'enseignement spécialisé,
M. le conseiller général, délégué aux affaires sociales. 


En conclusion


Nous invitons déjà toutes personnes qui pourraient être tentées de s'adresser au foyer de Neris pour y faire soigner un proche, à s'abstenir.

Et, face aux aberrations de la justice, à participer au Comité de Soutien qui se met en place au niveau national, en se déclarant sur la page suivante : Soutien aux Syndicalistes inculpés de Montluçon Seule une forte mobilisation sur place, et des soutiens de toute la France, pourront enfin obliger les autorités judiciaires et médicales, à ouvrir les yeux sur cette association, et mettre fin à l'omerta locale.

Dernière péripétie judiciaire


L'APEAH ayant fait appel du jugement des prudhommes, la Cour d’Appel de Riom lui a donné raison le 10 janvier 2015. Durant l'audience et dans les débats, la question de la maltraitance n'a jamais été évoquée. 
De nombreuses personnes étaient venues, parfois de loin, soutenir Sylvie Garcia.

A la suite de la médiatisation associative de cette affaire, l'APEAH et ses soutiens, annonce la création d'une commission destinée à "lutter contre la diffamation contre ses établissements". La judiciarisation nécessaire des faits et actes autour de la psychiatre et des établissements spécialisés ne fait que commencer...



Contention-torture à Neris-les-bains Les Grillons APEHLa photo d'Emanuel, 6 octobre 2011, prise par Sylvia Garcia, dont la publication lui vaut perte d'emploi et procès en diffamation

Le foyer occupationnel Les Grillons - NeptuneLe "foyer occupationnel" Les Grillons

Les Ferrières 03110 Neris les Bains
Tel 04 70 03 28 08
email : foyer.frillon@apeah.org


Comité de soutien à Sylvie Garcia - Neptune
Le comité de soutien à Sylvie Garcia, et aux syndicalistes inculpés de diffamation, a besoin de votre soutien !


Photo prise à la sortie du tribunal d'instance de Montluçon, après la condamnation de l'APEAH.


APEAH - Neptune
L'APEAH

35 rue du Dr Roux 03100 Montluçon
Tel 04 70 02 24 24
Directeur : Christophe Teyssandier



Les partenaires et les soutiens de l'APEAH.



Côté handicap et soin, une seule mention sur le site : l'APEAH a reçu une autorisation d’agrément pour l’utilisation du logo S3A de l'UNAPEI le 27 mai 2010. Cet agrément signifie simplement que les lieux sont accessibles aux personnes handicapées.




Philippe PETIT, directeur des Grillons - Neptune
Philippe PETIT, directeur du foyer "Les Grillons"
Neris les Bains (extraite du site de l'APEAH)


Nous évaluons la qualité des soins, les notions de bientraitance ou de maltraitance de tel ou tel établissement ou cabinet, uniquement à travers  les témoignages de nos adhérents et sympathisants.

Des avis contradictoires ou complémentaires peuvent nous être communiqués publiquement (bouton "répondre") ou par email, que nous publions uniquement s'ils sont émis par des personnes ayant été patient(e)s ou proche d'un(e) patient(e) de ces lieux, en spécifiant bien la référence à cet article. Ils seront publiés en respectant l'anonymat si vous le demandez.  Neptune
.


Plus d'information dans ce blog, sur la vie de Sylvie Garcia à l'AEPH, les projets qu'elle a du abandonner, comment un changement de direction a autant nui aux soins prodigués, etc.




Neptune

Information, recherche, action et entraide sur les "maladies" psychiques

Association Loi de 1901

Accueil - Forum Psychiatrie
Chat

Créer un forum | © PunBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Sciences et Savoirs | Maladies