Neptune - Information, recherche, entraide, action - 'maladies' psy - Forum

Documentation

Troubles et handicaps

SOS

Compliance, non-compliance, observance, non observance, inobservance

Par Neptune 
le 25/06/2014

Compliance (aux soins)


Etymologiede l'anglais compliance, compatibilité, conformité



Définition  
Anglicisme importé par les psychiatres français.

Le terme anglais signifie "compatible" dans son acception la plus courante, ou "conforme" dans certains usages techniques. En informatique, désigne la compatibilité de fonctionnement entre logiciels ou systèmes.

Toutefois les psychiatres français utilisent ce terme pour décrire le fait qu'un patient accepte le soin en général et toutes les contraintes liées, au delà du terme et de ce que recouvre, en pharmacologie, l'observance. L'observance est en général limitée aux médicaments, la compliance décrit le fait d'être observant avec les médicaments, mais aussi d'observer toutes les prescriptions venant du psychiatre.

Le vocabulaire français ne fournit pas de terme "neutre" pour ceci. Celui de "soumission" aurait assez bien décrit ce que souhaitent en réalité dire nombre de psychiatres, sans toutefois qu'ils aient le droit de l'exprimer clairement. Il serait excessif pour décrire l'intention des autres. On a donc importé la compliance, terme derrière lequel chacun mettra ce qu'il veut sans provoquer de débat.

La compliance a une connotation plus soumise que l'alliance thérapeutique qui, elle, ne s'obtient pas aussi facilement et qui, lorsque elle est acquise, est une réussite.

La non-compliance désigne, avec la même attitude feutrée, l'attitude des "mauvais patients" qui rechignent à absorber les psychotropes ou à accepter la contrainte, les hospitalisations, etc..

Non-compliance et non observance (on "inobservance") sont, selon les voix officielles de la psychiatrie, l'obstacle majeur au traitement des maladies psychiques, première cause suspectée de l'inefficacité du médicament. (ref: Frédéric ROUILLON, Pr de psychiatrie à l'hôpital Ste-Anne, "Les antidépresseurs", Ch. 13 "Traitement de la dépression unipolaire")   
Ces voix se réjouissent donc de la mise en place des contraintes de soin notamment à domicile depuis la loi du 1er juillet 2011, hors contrôle judiciaire, et voient dans les produits "retard" en injection avec effet pendant 4 semaines, un avenir, notamment du fait de la fâcheuse "non observance" de patients peu conscients de leur maladie" (Pierre-Michel LLORCA, Pr de Psychiatrie, Clermont-Ferrand, dans "Les antispychotiques", 2013)


Source: Neptune.



Anglaisle terme anglais de compliance n'est pas synonyme de sa francisation.

Revenir en haut  

Neptune

Information, recherche, action et entraide sur les "maladies" psychiques

Association Loi de 1901

Accueil - Forum Psychiatrie
Chat

Créer un forum | © PunBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit