Neptune - Information, recherche, entraide, action - 'maladies' psy - Forum

Accueil

Qui sommes-nous ?

Documentation

Troubles et handicaps

Psychiatres et Hôpitaux

Psychothérapies

Psychotropes

Lexique

Nos propositions

Lois et procédures

Abolir la contention par attachement en psychiatrie

Idées reçues

Forums

Trajectoires

Entraide

Le Bar des amis

Médocs 2017

Dans ma région...

Débats

Salle de Rédaction

Recherche

Nos lectures

Zenith

Sport

Artémis et culture

Amour

Nos compagnons poilus

Derniers sujets

Mes sujets

Sujets sans réponse

Outils

Profil

Membres

Groupes

Trucs et astuces

Plus...

Espace animateurs

SOS

Rechercher...

Il y a en tout 6 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 6 Invités :: 1 Moteur de recherche
Aucun

Sidération

Par Neptune 
le 13/05/2014

Sidération
Etymologiedu latin sideratio



Définition        
Synonyme, selon nous, de la "stupeur", ou de "l'état stuporeux", termes fréquemment employés en psychologie et psychiatrie.

Plutôt qu'une définition "dictionnaristique", nous préférons recopier un très bon article sur ce terme (source: http://www.jacquelineboilot.com/alloallomercure/la-sideration/)

La sidération...

Est un phénomène psychologique qui a toujours existé : les psychanalystes parlent d’un moment où le sujet est happé par une sorte de trou noir. Comme un arrêt du temps qui fige la personne dans une blessure psychologique traumatique, au point que les émotions semblent pratiquement absentes. Rien à voir avec l’expression de ceux qui disent   «  je suis scotché »  bien que ce soit dans le même esprit. Avec en plus une culpabilité irrationnelle et une  « sidération » qui enferment dans le silence et l’incapacité de dire l’épouvante.

En fait, la sidération est un blocage total qui protège de la souffrance en s’en distanciant et en la bloquant.

Il arrive que le choc psychologique réactualise une blessure ancienne liée à l’enfance. De là, il est facile de faire le lien avec l’idée que certains ont un « profil de victime » qui attire l’agresseur. 1

Cet état de sidération est bien connu, entre autres, des médecins qui doivent prendre en charge toute personne qui vient d’être victime d’agression sexuelle, d’inceste ou de viol. Ces spécialistes savent que le traumatisme a des effets à court, moyen et long terme, différents selon le fonctionnement de chacun. Et ils parlent :

* d’un état de stress intense qui peut durer plusieurs heures,  et va se manifester par cet état de sidération anxieuse, qui n’est autre que le mécanisme de défense archaïque de camouflage dans un milieu naturel, ou d’un état d’agitation inadaptée
* avec une verbalisation souvent difficile, voire impossible.
* dans un comportement de repli sur soi avec des pleurs et de l’angoisse, pouvant aller jusqu’à des tremblements ou des vomissements.
* avec une culpabilité omniprésente
* avec une impression de souillure pas toujours spontanée mais conséquente
* et parfois un sentiment de honte.



AnglaisSideration

Neptune

Information, recherche, action et entraide sur les "maladies" psychiques

Association Loi de 1901

Accueil - Forum Psychiatrie
Chat

Créer un forum | © PunBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit