Neptune - Information, recherche, entraide, action - 'maladies' psy - Forum

Accueil

Qui sommes-nous ?

Documentation

Troubles et handicaps

Psychiatres et Hôpitaux

Psychothérapies

Psychotropes

Lexique

Nos propositions

Lois et procédures

Abolir la contention par attachement en psychiatrie

Idées reçues

Forums

Trajectoires

Entraide

Le Bar des amis

Médocs 2017

Dans ma région...

Débats

Salle de Rédaction

Recherche

Nos lectures

Zenith

Sport

Artémis et culture

Amour

Nos compagnons poilus

Derniers sujets

Mes sujets

Sujets sans réponse

Outils

Profil

Membres

Groupes

Trucs et astuces

Plus...

Espace animateurs

SOS

Rechercher...

Il y a en tout 4 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 4 Invités
Aucun

Trouble schizophréniforme - Définition DSM-IV

Par Neptune 
le 06/01/2014


Symptômes et critères précis de diagnostic du Trouble schizophréniforme, forme intermédiaire de schizophrénie, entre le
Trouble psychotique bref et la Schizophrénie.

Texte intégral, remis en forme pour une meilleure lisibilité.



Trouble Schizophréniforme


Caractéristiques diagnostiques




Critère A
Les caractéristiques essentielles du Trouble schizophréniforme sont identiques à celles de la Schizophrénie à l'exception de deux différences :

Critère B
La durée totale de la maladie (phases prodromique, active, et résiduelle incluses) est d'au moins 1 mois mais inférieure à 6 mois et une dégradation du fonctionnement social ou des activités à un moment ou à un autre de la maladie n'est pas exigée (bien qu'elle puisse se produire).

La durée requise pour le Trouble schizophréniforme est intermédiaire entre celle du Trouble psychotique bref (pour lequel les symptômes persistent pendant au moins 1 jour mais pendant moins d'un mois) et la Schizophrénie (pour laquelle les symptômes persistent pendant au moins 6 mois).

Le diagnostic de Trouble schizophréniforme peut être porté dans deux circonstances différentes.

Dans la première, le diagnostic s'applique, sans ajouter de qualificatif, à un épisode de maladie de durée comprise entre 1 et 6 mois, dont la personne est déjà guérie.

Dans la deuxième circonstance, le diagnostic s'applique à une personne qui présente des symptômes depuis une période de temps inférieure à la durée de 6 mois requise pour le diagnostic d'une Schizophrénie. Dans ce cas, on doit qualifier le diagnostic de Trouble schizophréniforme de « provisoire » car il n'est pas certain que la personne sera effectivement rétablie dans le délai requis de 6 mois. Si l'affection persiste au delà de 6 mois, on doit modifier le diagnostic pour celui de Schizophrénie.


Spécifications




Les spécifications suivantes du Trouble schizophréniforme peuvent être utilisées pour indiquer la présence ou l'absence de caractéristiques qui peuvent être associées à un meilleur pronostic :
Avec caractéristiques de bon pronostic
Cette spécification est utilisée si au moins deux des caractéristiques suivantes sont présentes :
- survenue de symptômes psychotiques prononcés dans les 4 semaines succédant à un premier changement observable du comportement ou du fonctionnement habituel,
- confusion ou perplexité à l'acmé de l'épisode psychotique,
- bon fonctionnement social et professionnel prémorbide,
- absence d'émoussement ou d'abrasion de l'affect.

Sans caractéristiques de bon pronostic
Cette spécification est utilisée si deux ou plusieurs des caractéristiques ci-dessus sont absentes.


Caractéristiques et Troubles associés




Se reporter également à la discussion de la section « Caractéristiques et troubles associés » de la Schizophrénie. Contrairement à la Schizophrénie, une altération du fonctionnement social et des activités n'est pas requise pour porter le diagnostic de Trouble schizophréniforme. Cependant, la plupart des sujets présentent des dysfonctionnements dans divers domaines du fonctionnement quotidien (p. ex., au travail ou à l'école, dans les relations interpersonnelles et clans les soins d'hygiène).


Caractéristiques liées à la culture, au sexe et à l'âge




Pour une discussion complémentaire des facteurs liés à la culture, à l'âge et au sexe pertinents pour le diagnostic d'un Trouble schizophréniforme, se reporter à la section "Caractéristiques liées à la culture, à l'âge et au sexe" de la Schizophrénie .

On dispose de données suggérant que le rétablissement d'un Trouble psychotique serait plus rapide dans les pays en voie de développement, d'où il résulterait des taux plus élevés de Troubles schizophréniformes que de Schizophrénies.


Prévalence




D'après les données actuelles, l'incidence varie en fonction du contexte socioculturel. Aux États-Unis et dans d'autres pays développés, l'incidence est faible, peut-être cinq fois plus faible que celle de la Schizophrénie. Dans les pays en voie de développement, l'incidence est nettement plus élevée, en particulier pour le sous-type « Avec caractéristiques de bon pronostic » ; dans certaines régions, le Trouble schizophréniforme pourrait être aussi fréquent que la Schizophrénie.


Evolution




On dispose de peu d'informations sur l'évolution du Trouble schizophréniforme. Approximativement un tiers des sujets chez qui un diagnostic initial de Trouble schizophréniforme (provisoire) a été porté se rétablissent dans le délai de 6 mois et reçoivent un diagnostic final de Trouble schizophréniforme. Des deux autres tiers, la majorité évolueront vers un diagnostic de Schizophrénie ou de Trouble schizo-affectif.


Aspects familiaux




Il n'existe que peu d'études familiales consacrées au Trouble schizophréniforme. D'après les données actuelles, les parents des individus présentant un Trouble schizophréniforme auraient un risque accru de Schizophrénie.

Diagnostic différentiel




Comme les critères diagnostiques de la Schizophrénie et du Trouble schizophréniforme ne diffèrent pour l'essentiel que pour la durée de la maladie, la discussion concernant le diagnostic différentiel de la Schizophrénie s'applique aussi au Trouble schizophréniforme.

Le Trouble schizophréniforme diffère du Trouble psychotique bref, dont la durée est inférieure à 1 mois.


Correspondance avec les Critères diagnostiques pour la recherche de la CIM-10




Comme les Critères Diagnostiques pour la Recherche de la CIM-10 permettent de faire un diagnostic de Schizophrénie chez des sujets présentant des symptômes schizophréniques pendant seulement 1 mois, la plupart des cas de Troubles schizophréniformes du DSM-IV correspondront à un diagnostic CIM-10 de Schizophrénie

(Note du Traducteur : D'après les critères de la CIM-10, certains Troubles schizophreniformes seront en fait classés parmi les Troubles psychotiques aigus et transitoires).
Schizophrénies et troubles psychotiques - Neptune
Sommaire des articles sur les schizophrénies et troubles psychotiques





Neptune

Information, recherche, action et entraide sur les "maladies" psychiques

Association Loi de 1901

Accueil - Forum Psychiatrie
Chat

Créer un forum | © PunBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit