Neptune - Information, recherche, entraide, action - 'maladies' psy - Forum

Trouble du calcul - définition DSM-IV

Par Neptune 
le 22/10/2013

 
Texte intégral

 
Trouble du calcul


Caractéristiques diagnostiques




Critère A
La caractéristique essentielle du Trouble du calcul est une faiblesse des aptitudes en mathématiques (évaluées par des tests standardisés explorant le calcul ou le raisonnement, passés de façon individuelle), qui sont nettement au-dessous du niveau escompté, compte tenu de l'âge chronologique du sujet, de son niveau intellectuel (mesuré par des tests), et d'un enseignement approprié à son âge.

Critère B
La perturbation interfère de façon significative avec la réussite scolaire ou les activités de la vie courante faisant appel aux aptitudes mathématiques.

Critère C
S'il existe un déficit sensoriel, les difficultés mathématiques dépassent celles habituellement associées à celui-ci.

S'il existe une maladie neurologique, une autre affection médicale générale ou un déficit sensoriel, on doit les coder sur l'Axe III.

Des aptitudes multiples et variées peuvent être perturbées dans le Trouble du calcul, y compris les aptitudes « linguistiques » (ex. : comprendre ou nommer les termes mathématiques, les opérations ou les concepts, traduire les problèmes écrits en symboles mathématiques), les aptitudes « perceptives » (ex. : reconnaître ou lire les symboles numériques ou les signes arithmétiques, regrouper des objets en ensembles), les aptitudes « attentionnelles » (ex. : copier correctement les chiffres ou les figures, ne pas oublier d'additionner les retenues ou respecter les signes dans une opération), et les aptitudes « mathématiques » (ex. : suivre les étapes d'un raisonnement mathématique, dénombrer des objets, apprendre les tables de multiplication).


Caractéristiques et troubles associés




Voir le paragraphe « Caractéristiques et troubles associés » des Troubles des apprentissages . On rencontre souvent le Trouble du calcul en association avec le Trouble de la lecture ou le Trouble de l'expression écrite.


Prévalence




La prévalence du Trouble du calcul est difficile à établir car beaucoup d'études s'intéressent à la prévalence des Troubles des apprentissages sans prendre soin de différencier les troubles spécifiques de la lecture, du calcul ou de l'expression écrite.

La prévalence du Trouble du calcul isolé (c.-à-d. non associé à d'autres Troubles des apprentissages) constitue environ 1/5 des Troubles des apprentissages.

On estime que 1 % des enfants d'âge scolaire ont un Trouble du calcul.


Evolution




Bien que les symptômes d'une difficulté en mathématiques (ex. : confusion des chiffres ou incapacité à compter correctement) puissent survenir dès la maternelle ou le début du cours préparatoire, le Trouble du calcul est rarement diagnostiqué avant la fin du cours préparatoire, car un enseignement formel suffisant des mathématiques ne débute pas avant ce stade dans la plupart des écoles.

En général, le trouble devient manifeste au cours élémentaire (première ou deuxième année). Particulièrement lorsque le Trouble du calcul est associé à un QI élevé, l'enfant peut fonctionner à un niveau proche de celui de son année scolaire dans les premières années du primaire, et le Trouble du calcul peut n'apparaitre clairement qu'à partir du cours moyen deuxième année, voire plus tard.


Diagnostic différentiel




Voir le paragraphe « Diagnostic différentiel » des Troubles des apprentissages.

Neptune

Information, recherche, action et entraide sur les "maladies" psychiques

Association Loi de 1901

Accueil - Forum Psychiatrie
Chat

Créer un forum | © PunBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit