Neptune - Information, recherche, entraide, action - 'maladies' psy - Forum

DSM-IV - Introduction aux Troubles des apprentissages

Par Neptune 
le 22/10/2013

 
Texte intégral, remis en forme pour une meilleure lisibilité.

Troubles des apprentissages
(auparavant : Troubles des acquisitions scolaires)


Le chapitre sur les Troubles des apprentissages comprend le Trouble de la lecture (ou dyslexie), le  Trouble du calcul, le Trouble de l'expression écrite et le Trouble des apprentissages non spécifié (ce dernier est décrit ci-dessous).

Caractéristiques diagnostiques




Le diagnostic d'un Trouble des apprentissages est porté lorsque les performances du sujet à des tests standardisés, passés de façon individuelle, portant sur la lecture, le calcul ou l'expression écrite sont nettement au-dessous du niveau escompté, compte tenu de son âge, de son niveau scolaire et de son niveau intellectuel.

Les problèmes d'apprentissage interfèrent de manière significative avec la réussite scolaire ou les activités de la vie courante qui nécessitent de savoir lire, compter ou écrire. Plusieurs approches statistiques peuvent être utilisées pour déterminer si la différence est significative.

Nettement au-dessous se définit généralement par une différence de plus de 2 déviations standards entre les performances et le QI. Une différence moins importante (c.-à-d. entre I et 2 déviations standards) est parfois retenue, particulièrement clans les cas où la performance d'un sujet au test de QI peut avoir été perturbée par un trouble associé des processus cognitifs, par un trouble mental prémorbide ou une affection médicale générale, ou encore par le contexte ethnique ou culturel.

Si un déficit sensoriel est présent, les difficultés d'apprentissage doivent être supérieures à celles habituellement associées à ce déficit. Les Troubles des apprentissages peuvent persister à l'âge adulte.


Caractéristiques et troubles associés




Une démoralisation, une mauvaise estime de soi et des déficits dans les capacités adaptatives peuvent être associées aux Troubles des apprentissages. Le taux des enfants ou des adolescents atteints de Troubles des apprentissages qui abandonnent la scolarité est estimé à environ 40 % (environ 1,5 fois la moyenne).

Les adultes ayant des Troubles des apprentissages peuvent rencontrer de sérieuses difficultés à s'adapter sur le plan social ou professionnel.

De nombreux individus (10 % à 25 %) ayant un Trouble des conduites, un Trouble oppositionnel avec provocation, un Trouble Déficit de l'attention/hyperactivité, un Trouble dépressif majeur, ou un Trouble dysthymique ont également un Trouble des apprentissages.

Certaines données laissent penser que des retards d'acquisition du langage peuvent survenir en association à des Troubles des apprentissages (en particulier le Trouble de la lecture), bien que ces retards puissent ne pas être suffisamment sévères pour justifier un diagnostic séparé de Troubles de la communication.

Dans les Troubles des apprentissages, on note également une fréquence accrue du Trouble de l'acquisition de la coordination.

Il peut exister des anomalies sous-jacentes des processus cognitifs (ex. : des déficits de la perception visuelle, des processus linguistiques, de l'attention ou de la mémoire, isolés ou en association) qui, souvent, précèdent les Troubles des apprentissages ou leur sont associées. Les tests standardisés utilisés pour mesurer ces processus sont en général moins fiables et moins valides que d'autres tests psychoéducatifs.

Bien qu'une prédisposition génétique, une souffrance périnatale et diverses maladies neurologiques ou affections médicales générales puissent être associées au développement des Troubles des apprentissages, la présence de tels facteurs ne prédit pas inéluctablement l'apparition d'un Trouble des apprentissages, et il existe de nombreux sujets atteints de Troubles des apprentissages qui n'ont pas ces antécédents. Les Troubles des apprentissages sont, néanmoins, souvent retrouvés en association avec diverses affections médicales générales (ex. : saturnisme, foetopathie alcoolique ou syndrome de l'X fragile).


Caractéristiques culturelles spécifiques




Il faut prendre soin de s'assurer que les méthodes de mesure de l'intelligence prennent correctement en compte le contexte ethnique ou culturel du sujet. Ceci se fait généralement en utilisant des tests pour lesquels les caractéristiques pertinentes du sujet sont représentées dans l'échantillon de référence, ou en faisant intervenir un examinateur familier avec la culture ou l'ethnie du sujet.

Une évaluation individuelle est toujours exigée pour porter le diagnostic d'un Trouble des apprentissages.


Prévalence




On estime que la prévalence des Troubles des apprentissages est comprise entre 2 % et 10 %, selon les modalités d'évaluation et les définitions employées.
Environ 5 % des élèves des écoles publiques aux États-Unis sont repérés comme ayant un Trouble des apprentissages.


Diagnostic différentiel




Les Troubles des apprentissages doivent être différenciés des variations de la normale concernant les réalisations scolaires et de difficultés scolaires dues à l'absence des conditions nécessaires au travail, à un mauvais enseignement ou à des facteurs culturels. Une scolarité mal adaptée peut entraîner de mauvaises performances aux tests standardisés d'acquisitions scolaires.

Les enfants venant d'horizons ethniques ou culturels différents de ceux qui prévalent dans le milieu scolaire ou les enfants dont la langue maternelle n'est pas le Français et ceux qui ont été scolarisés dans des écoles où l'enseignement n'a pas été adéquat, peuvent obtenir de mauvais résultats aux tests évaluant les acquisitions. Ces mêmes enfants ont un risque plus grand d'absentéisme lié à une fréquence accrue de maladies ou à un environnement de vie appauvri ou chaotique.

Des troubles de la vision ou de l'audition peuvent affecter les capacités d'apprentissage et doivent être recherchés par des examens visuels ou audiométriques.

Le diagnostic de Trouble des apprentissages peut être porté en présence de ce type de déficits sensoriels uniquement si les difficultés d'apprentissage sont nettement plus importantes que celles habituellement associées à ces déficits.

S'il existe des troubles neurologiques ou d'autres affections médicales associées, ceux-ci doivent être codés sur l'Axe III.

Dans le Retard mental, les difficultés d'apprentissage sont proportionnelles au déficit général des fonctions intellectuelles. Cependant, dans certains cas de Retard mental léger, le niveau de réalisation en lecture, calcul ou expression écrite est significativement inférieur au niveau attendu compte tenu de la scolarité du sujet et de la sévérité du Retard mental. Dans de tels cas, il faut porter le diagnostic additionnel du Trouble des apprentissages approprié.

Dans le contexte de Troubles envahissants du développement, on doit faire un diagnostic additionnel de Trouble des apprentissages seulement si le niveau scolaire est significativement inférieur à celui que l'on attend du sujet, compte tenu de son fonctionnement intellectuel et de sa scolarité.

Chez les sujets ayant un Trouble de la communication, on peut avoir besoin, pour évaluer le fonctionnement intellectuel, d'utiliser des mesures standardisées des capacités intellectuelles non verbales. Dans les cas où la réussite scolaire est significativement inférieure à l'évaluation de ces capacités, il faut porter le diagnostic du Trouble des apprentissages approprié.

Le Trouble du calcul et le Trouble de l'expression écrite surviennent le plus souvent en association au Trouble de la lecture. Si les critères de plusieurs Troubles des apprentissages sont présents, tous doivent être diagnostiqués.


Trouble des apprentissages non spécifié


Cette catégorie concerne les troubles des apprentissages qui ne répondent pas aux critères de l'un des Troubles des apprentissages spécifiques. Cette catégorie pourrait inclure des difficultés dans les trois domaines (lecture, mathématiques, expression écrite) qui, ensemble, compromettent significativement la réussite scolaire, même si les performances aux tests mesurant chacune des aptitudes ne sont pas nettement au dessous du niveau escompté, compte tenu de l'âge chronologique du sujet, de son intelligence (mesurée par des tests) et d'un enseignement approprié à son âge.

Neptune

Information, recherche, action et entraide sur les "maladies" psychiques

Association Loi de 1901

Accueil - Forum Psychiatrie
Chat
Créer un forum | © PunBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit