Neptune - Information, recherche, entraide, action - 'maladies' psy - Forum

Accueil

Qui sommes-nous ?

Documentation

Troubles et handicaps

Psychiatres et Hôpitaux

Psychothérapies

Psychotropes

Lexique

Nos propositions

Lois et procédures

Abolir la contention par attachement en psychiatrie

Idées reçues

Forums

Trajectoires

Entraide

Le Bar des amis

Médocs 2017

Dans ma région...

Débats

Salle de Rédaction

Recherche

Nos lectures

Zenith

Sport

Artémis et culture

Amour

Nos compagnons poilus

Derniers sujets

Mes sujets

Sujets sans réponse

Outils

Profil

Membres

Groupes

Trucs et astuces

Plus...

Espace animateurs

SOS

Rechercher...

Il y a en tout 11 utilisateurs en ligne :: 2 Enregistrés, 0 Invisible et 9 Invités
Foumoilapaix, kiki64

Euthymie, normothymie, période intercritique

Par Neptune 
le 30/09/2013


Euthymie, normothymie, période intercritique



Etymologie du grec eu, bien, heureux et thymia, l'âme, le cœur



Articles contenant les mots "euthymie", "normothymie" ou "intercritique"
Définitions
   
Synonyme, dans son emploi effectif, de "normothymie" ou "période intercritique" qui caractéristique la période entre deux épisodes thymiques d'un trouble de l'humeur .

Un peu d'histoire

L'euthymie constitue le concept central des pensées morales de Démocrite qui la présente comme une disposition idéale de l'humeur correspondant à une forme d'équanimité, d'affectivité calme et de constance relative des états d'âme. Démocrite avait préconisé l'euthymie comme règle de vie, comme idéal de constance sereine, de santé psychique.
Épicure précisera la formule en distinguant l'aponie, absence de douleur  physique, et l'ataraxie, absence de troubles de l'âme (et de l'esprit). Le plaisir authentique est l'alliance de l'aponie et de l'ataraxie. C'est là le sommet de ce que l'homme peut atteindre, le vrai plaisir, loin des états dysthymiques de la mélancolie (bile noire) et de la manie (exaltation).
Dans son traité Des fins, Cicéron appellera l'euthymie le « souverain Bien », alors que Sénèque préfère l'appeler tout simplement « tranquillité ».
L'euthymie pourrait se définir par une modération de l'espoir aboutissant à un repos spirituel (le Samadhi dans la méditation bouddhique).
source:  Wikipedia 2013

En psychiatrie, l'euthymie décrit une période d'humeur non dépressive ni euphorique, assez stable, et qui suit un épisode dépressif majeur ou une longue période dépressive. La personne se sent bien, apaisée, sans être euphorique, et ce sentiment de sérénité que lui procure une humeur "normale" lui est particulièrement agréable par différence avec la période précédente, sans pour autant que ceci soit le signe d'un "virage" hypomaniaque ou maniaque.

Toutefois, le terme est presque systématiquement employé pour désigner, chez les personnes atteintes d'un trouble bipolaire, une période relativement stable entre deux épisodes, et pas forcément succédant à une dépression.

Le synonyme est alors "normothymie", ou "période intercritique"

On sait maintenant que "l'euthymie est un mythe" 1 , car en fait, la période dite euthymique entre deux épisodes, est loin d'être une période de calme et de bonheur.

source: Neptune




Anglais              

Euthymia

Neptune

Information, recherche, action et entraide sur les "maladies" psychiques

Association Loi de 1901

Accueil - Forum Psychiatrie
Chat

Créer un forum | © PunBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Sciences et Savoirs | Maladies