Neptune - Information, recherche, entraide, action - 'maladies' psy - Forum

Psychiatrie discriminatoire : la première clinique psychiatrique réservée aux soignants en 2018

Par Neptune 
le 27/11/2017

 

En 2018, une clinique psychiatrique réservée aux soignants !



L'information a failli passer inaperçue, mais elle est réelle : l'Agence Régionale de Santé de Bourgogne et Franche-Compté a autorisé cette année la création par le groupe privé Ramsay (1)(2)(3) - d'une clinique psychiatrique réservée aux médecins, infirmiers et personnels soignants.    

La clinique de la honte Ramsay Val de Seille Louhans
La Clinique du Val de Seille, ou "Le Gouz" à Louhans (71 - Saône-et-Loire)


S'il fallait une preuve tangible de la fracture qui se creuse peu à peu entre le corps médical et le bas peuple, elle est bien là !

S'il y a création d'une telle clinique, c'est qu'il y a une demande, et que la demande est solvable. Le groupe Ramsay fait du business, pas de l'humanitaire.

S'il y a une demande, c'est qu'il y a des demandeurs.

Nous ne contestons pas le fait que le personnel médical de tous niveaux rencontre, comme tout le monde, des problèmes psy plus ou moins graves.

Nous ne contestons pas que la situation de notre société en matière de services de santé, expose nombre d'entre eux - mais pas tous - à des horaires excessifs.

Nous savons que la psychiatrie en particulier est exposée à des contradictions extrêmes dans sa pratique : elle pratique des actes de torture (contention, isolement...) (4) tout en tâchant de se convaincre qu'il s'agit de soin ou que c'est inévitable. Ces contradictions peuvent s'apparenter à la fameuse "double contrainte" (5) et rendre psychotiques ou dépressifs les personnels psychiatriques.

Mais que dire des personnes sans emploi, isolées, ayant subi un accident de la vie ou un accident tout court, sans domicile, ou souffrant de pathologies graves dès leur naissance ? Aujourd’hui mal soignées, elles le seront encore plus mal si l'argent alloué à leur santé et détourné vers de telles cliniques.

Nous contestons fermement cette nouvelle forme de médecine à deux vitesses.

Elle est antirépublicaine, contraire à notre constitution (6), contraire à la Charte de l’Organisation Mondiale de la Santé dont la France est signataire (7), et même à la loi de Santé de 2016, loi qui est aujourd’hui en vigueur ( 8 ).

L'inégalité des moyens pécuniers était déjà très difficile à supporter lorsque l'on connaît les tarifs de bonnes cliniques psychiatriques comme Garches (9), réservées de fait aux gens très riches et aux "people".

En plus de l'inégalité devant le soin pour raisons financières, on s'apprête à mettre en place l'Apartheid français du soin psychiatrique. L'Apartheid c'est d'inscrire dans une réglementation ou une loi, le fait de réserver des avantages importants à une partie délimitée de la population d'un pays, et de délaisser de ce fait et/ou explicitement l'autre partie.

On ne saurait se couvrir derrière une « spécificité » des soins psychiatriques à apporter au personnel médical : les troubles psychiatriques qui sont ici ou là évoqués (burn-out, dépression, etc.) sont exactement les mêmes que pour tout humain. Les soins sont également les mêmes. Si le personnel médical sait que les soins seront de meilleure qualité dans cette clinique, c’est avant tout parce qu’il connaît, pour y travailler, la décrépitude et la maltraitance dont sont victimes les patients dans la psychiatrie française, y compris dans certaines cliniques.

Comment fera donc un psychiatre pour nous convaincre de son empathie, tout en sachant qu’en cas de difficulté, il ne partagera jamais notre situation dans un de ces services hospitaliers comme celui où il travaille ?

Les médecins en vue, ceux qui tiennent rubrique dans la presse, à la télévision, ne peuvent ignorer l’existence de cette clinique. Mais, cette fois-ci, au lieu des longues explications et des beaux discours en blouse blanche devant les caméras, silence radio. Sans compter les centaines de bloggeurs, défendeurs autoproclamés de la cause des patients, ceux que l’on voit tous les jours sur les réseaux sociaux ? Aucun commentaire. Les syndicats des personnels hospitaliers qui s'indignent des coupes budgétaires qui "privent les patients des soins nécessaires"... sont subitement aux abonnés absents.  

Sans doute préfèrent-ils se taire au cas où ils pourraient un jour bénéficier de ce genre de clinique ? Mais alors leurs enfants, frères et sœurs, époux(se), ne faisant pas partie de la caste, pourront-ils tout de même en bénéficier ? Il est sûr que la question doit déjà faire l’objet de conciliabules dans les familles.

Certes, nous savons qu’il y aura quelques médecins, toujours les mêmes, pour dénoncer comme nous cet état de fait. Ils seront comme d’habitude rejetés par leurs confrères et qualifiés de dangereux troublions.

Conclusion

Nous refusons que l'état verse un seul centime de subvention à cette clinique, et nous exigeons que l'Agence Régionale de Santé de Bourgogne-Franche Comté retire son agrément à cette clinique pour ce projet.

La seule manière acceptable d'aider le personnel médical à retrouver une bonne santé mentale, est d'abord de recréer des conditions d'exercice du métier qui ne provoquent plus autant de crises psychiques :

-  abolir la contention mécanique, qui aggrave l'état mental de ceux qui la subissent, mais aussi de ceux qui la pratiquent.  
- repenser entièrement l'organisation et la qualification de tous les étages de la médecine publique qui, dans notre pays, est un mastodonte hiérarchisé et coûteux, de moins en moins efficace, de plus en plus injuste.

Les solutions existent et ont été exposées à maintes reprises, ici ou ailleurs. Il ne manque que de véritables acteurs politiques pour les mettre en œuvre. Il est urgent d’œuvrer pour réconcilier les usagers avec leur système de santé, en particulier psychiatrique.

Neptune
(1) L'annonce par le très discret site "psyzoom" : "Psychiatrie : Ramsay Générale de Santé ouvre une clinique dédiée à la prise en charge des professionnels de santé" 16 octobre 2017

Vous êtes invités à laisser un commentaire sur ce site



(2) L'annonce par Ramsey : "Ramsay Générale de Santé annonce l’ouverture à Louhans d’une clinique dédiée à la prise en charge psychiatrique des professionnels de santé"

(3) Il faudra attendre ce 20 novembre 2017, soit 2 mois après l'inauguration, pour que le journal local "Le journal du Centre", l'évoque indirectement :  "Mal-être chez les soignants : des médecins nivernais qui dépriment"

(4) Voir "Maltraitance psychiatrique en France : le Comité contre la Torture de l'ONU dénonce la psychiatrie française, 2016"

(5) Double contrainte (on "injonction paradoxale") : Voir la définition par Gregory Bateson

(6) Préambule de la Constitution Française de 1958, article 11 : « Elle garantit à tous, notamment à l'enfant, à la mère et aux vieux travailleurs, la protection de la santé, la sécurité matérielle, le repos et les loisirs. Tout être humain qui, en raison de son âge, de son état physique ou mental, de la situation économique, se trouve dans l'incapacité de travailler a le droit d'obtenir de la collectivité des moyens convenables d'existence. »

(7) Charte de l'Organisation mondiale de la santé du 27 juillet 1946 : « La possession du meilleur état de santé qu'il est capable d'atteindre constitue l'un des droits fondamentaux de tout être humain, quelles que soient sa race, sa religion, ses opinions politiques, sa conduite économique »

( 8 ) Loi sur la modernisation du système de Santé, janvier 2016. Source : http://www.gouvernement.fr/action/la-loi-de-sante

Extrait du discours de Marisol Touraine, Ministre de la Santé, présentant le projet de Loi à l'assemblée nationale :
« Avec cette loi, le seul objectif c'est l'égalité. Ce texte garantit l'accès de tous à des soins de qualité. C'est une loi contre l'immobilisme et la résignation. C'est une loi qui offre à chacun les mêmes droits, les mêmes chances, pour vivre le plus longtemps possible en bonne santé ».

(9) Voir Avis sur la Clinique du Château - Garches - 92

Neptune

Information, recherche, action et entraide sur les "maladies" psychiques

Association Loi de 1901

Accueil - Forum Psychiatrie
Chat
Créer un forum | © PunBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit